Ultimate magazine theme for WordPress.

Lipofilling fessier : tout savoir sur cette opération

43

Parmi les interventions esthétiques les plus pratiquée, on trouve la technique du lipofilling fessier, possède plusieurs patientes. Donc pour en savoir plus sur cette intervention, voyons comment se déroule cette intervention de chirurgie esthétique, et quels sont les dangers du lipofilling fessier. Des spécialistes en esthétique nous donnent la réponse.

Qu’est-ce qu’un lipofilling fessier ?

Le lipofilling fessier est une intervention de chirurgie esthétique qui a pour objectif de donner plus de volume au niveau des fesses. Son principe est de greffer de la graisse d’une autre partie du corps dans la partie du fessier. Cette intervention est non conseillée aux patients minces ou particulièrement musclées, ce qui ne possède pas trop de graisse dans son corps. Avant de choisir cette intervention spécifique, une consultation avec un chirurgien esthétique est indispensable. Le lipofilling, tout comme l’implant, ne convient pas à tout le monde. Les spécialistes aideront ainsi la personne à trouver la technique la plus adaptée à sa morphologie et à ses attentes. Et évitera toute erreur.

Le déroulement de d’un lipofilling

Le lipofilling du fessier est caractérisé par une greffe de tissus graisseux. Ces tissus vont par la suite être implantés dans les tissus receveurs de la zone du fessier. Cette intervention se déroule dans la plupart des cas sous une anesthésie générale, la durée est dans l’environ d’une à deux heures, selon la quantité de la graisse greffée. Le lipofilling fessier n’est pas une intervention majeure. La récupération est très rapide. La reprise du travail pour le patient pourra être faite dès le lendemain. Des ecchymoses pourront toutefois être observées pendant environ deux à trois semaines.

Dans le cas l’activité physique du patient est intense et peut affecter les zones opérées, il est conseillé d’attendre plusieurs semaines avant la reprise. Il est possible d’une autre part de reprendre des activités sportives, un ou deux jours après l’intervention, à condition que les mouvements n’affectent pas les zones opérées. Au sein de quelques cliniques, l’erreur majeure est de vouloir greffer un volume de graisse plus que le nécessaire. Ça peut finir par entrer dans les vaisseaux et les obstruer, c’est ce qu’on appelle une embolie graisseuse. Aussi, on peut rencontrer une infection sévère du tissu graisseux. Si beaucoup de tissus graisseux se mortifient, ils peuvent provoquer des infections. Un traitement antibiotique ou une évacuation chirurgicale du tissu infecté pourront alors être nécessaires. Pour éviter ces complications, il est indispensable de bien choisir son chirurgien esthétique ainsi que le lieu de l’intervention.

Faut-il entretenir un lipofilling ?

L’entretien de cette intervention n’est pas nécessaire mais tout dépend des cas. Dans le cas où le patient demande un résultat rapide et marqué, quelques interventions seront mises en place. En effet, il faut l’informer qu’il est interdit de greffer trop de tissus graisseux afin d’éviter des complications sévères. Si des fesses très rebondies sont attendues, plusieurs séances seront à prévoir. Par ailleurs, en cas de perte de poids importante, une diminution du fessier pourra aussi être constatée. Un lipofilling des fesses pourra de nouveau être proposé. Dans la situation inverse, soit une prise de poids conséquente – et surtout localisée au niveau des fesses – une liposuccion pourra être conseillée.

Leave A Reply

Your email address will not be published.